Jeudi. Toujours ancré dans le port de Lefkas et sans doute encore accroché encore un bon moment comme des arapèdes à ce quai.  
Mercredi les mécanos ont démonté l'inverseur puis l’emmènent  dans leur atelier pour l'ausculter. On doute de ce diagnostic car il a été révisé en février..  Puis JJ après avoir surfé sur les sites trouvent des infos qui lient ce genre de vibrations à l'inverseur. On râle parce que Dimitri en février aurait dû voir la pièce usée quand il a ouvert l'inverseur..  On attend des news qui ne viennent pas. Du coup on retrouve Céline et Alain venus faire des courses à Lefkas. On leur propose crevettes melon sur India et on passe encore un très bon moment ensemble. Ils nous proposent de nous revoir si on ne décolle pas.


Vendredi. La pièce a été trouvée.  Première estimation de το τιμολόγιο (la facture) au moins 1400€ et encore en payant une partie en liquide, un sport national ici avec la TVA à 24%….. Plus tous les « à côté « genre le port (pas cher heureusement car il n'y a qu'un tarif au mètre identique du pédalo au cargo !) ou encore le café du matin pour le wifi, la glace et l'ouzo pour remonter le moral. Bon d'accord on se dit qu'il faut être solidaires et aider les grecs à redresser leur économie…. J'essaierais bien d'envoyer la facture à Merkel mais je crois qu'elle est très occupée à discuter avec Manu en ce moment.  
 

Les bateaux de loc arrivent les uns derrière les autres pour les changements de fin de semaine. Ici c'est un spot important de loueurs de bateaux. On se retrouve esquichés entre de gros voiliers. Ils voudraient que l'on parte mais sans moteur c'est compliqué.. . Le comble pour un voilier  n'est il pas ? Du coup on se rend compte que Panos notre mécano a fort à faire sur tous ces voiliers de location qui arrivent et doivent repartir le lendemain. Donc priorité à eux. Il ne reçoit la pièce que samedi et nous dit pouvoir travailler pour nous seulement  lundi. Bon ça fait travailler la patience..
Adieu Corfou , notre plan de samedi soir pour aller à Pelakas danser à un panighiri dont Amalia et Fenia nous avaient parlé en octobre dernier… grrrrrr  
Bon on digère, on digère, on digère.. .
On s'organise pour aller accueillir Baptiste à l'aéroport de Corfou mardi : une heure et demie de route en voiture de loc jusqu'à Igoumenitsa, une heure et demie de ferry, une demie heure de bus. Et la même chose en sens inverse.  


Samedi, une fois tout réglé, on loue un scoot 125cc, 12 euros, (ça, ça va..) et on va rejoindre nos potes grenoblois dans le sud de l'ile.

IMG-20180701-WA0002

Contents de se retrouver chez Alain et Céline,

20180701_102500

Rejoints par Derry et Cathy, dans leur maison trop mignonne On est bien sur leur terrasse à regarder les étoiles, à papoter.. On dort chez eux. 1ere nuit dans un lit qui ne bouge pas depuis le 22 mai.. Il manque quelque chose !!  


On repart ce matin dimanche par les petites routes de montagne. C'est magnifique et le scoot c’est génial. ..C'est JJ qui conduit bien que la location soit à mon nom car 125cc stipulé sur mon permis de conduire. Celui de JJ est trop vieux. Il le fera modifier en rentrant. Il peut conduire des 125 mais ce n’est pas écrit noir sur blanc donc les loueurs ne prennent pas le risque. J'ai bien essayé de le conduire. Mais il m'aurait fallu 1000 ans pour maîtriser, sur une route bien plate sans personne. Bref ce qu'on trouve en Grèce à tous les coins de rue. De plus ça pèse un âne mort c’ truc la. J'ai senti JJ se régaler de conduire. Moi j’étais bien derrière tranquille hormis les nids de poule difficiles à anticiper. Aujourd’hui j'ai mal au pet ( comme disent Bérénice et Daniel) mais ça valait le coup.  Villages montagneux bien loin de l'agitation de bord de mer Poros, Sivros, Eglouvi, Karia où sur la place sous des grands platanos, on a mangé du katsikati riganato (cabri à l’origan) moelleux de chez moelleux et du papoutsakia au four : aubergines épicées  et bœuf…. On était venu dans ce village il y a  une bonne dizaine d’années avec Lou et Jade..

Au retour au bout d'une descente raide on trouve une plage sauvage avec une eau bleue lagon,  à l'ouest de Lefkada. On se fait tremper par des vagues sur les rochers pour se rafraîchir.  On dirait que le temps s'est remis au beau. on

20180701_155318


Ben voilà on est de retour sur India, tutti va bene..
Demain matin on va visiter une maison à vendre  à Karia pour voir…juste pour voir..